Tag -

Joker

Bouillon de culture

Suicide Squad : Maman, ils sont où les méchants ?

1043 Views
suicide_squad

Je vous retrouve aujourd’hui pour ma critique de Suicide Squad que je suis allée voir hier. Inutile de s’attarder sur l’histoire, vous n’avez certainement pas pu échapper au matraquage médiatique dont a bénéficié ce film : les pires méchants de l’univers DC Comics réunis pour affronter une menace que nul autre ne pourrait contrer. Dire que ce film est une déception est assez faible, je vous explique pourquoi.

 

J’aime quand une équipe assume un parti pris. J’ai beaucoup aimé Deadpool pour ne jamais avoir laissé de côté son aspect déjanté et subversif. J’ai adoré Mad Max Fury Road pour cette hystérie collective maintenue tout au long du film. D’une autre manière, j’aime beaucoup Fast And Furious qui ne souffre pas d’un complexe d’infériorité en assumant sa vision de A à Z. Alors quand on me promet un film sur une équipe de méchants, dont certains sont carrément des psychopathes, je m’attends à voir un film avec une équipe de méchants, dont certains sont effectivement des psychopathes. Ni plus ni moins. Sur ce point, les premières minutes de Suicide Squad partent plutôt bien. Mais à 30-45 minutes j’ai déjà l’impression qu’on a laissé beaucoup sur le bas-côté. Les méchants ne sont plus si méchants, certains sont même en quête de rédemption quand ils ne se font pas dézinguer dès leur première scène. Au trois quarts du film arrive la scène du bar, et à partir de ce point on tombe dans le schéma traditionnel des films de super héros. Alors qu’on nous promettait du super méchant. Non, non, non et non les gars !!! Je voulais du chaos, être mal à l’aise face à la folie, voir à quel point certains peuvent être impitoyables, pas un Avengers. J’aime beaucoup Avengers mais là ce n’était pas le sujet ! Donc oui, quand on me promet pendant des mois un film outrancier et qu’au final on retourne sa veste, je suis déçue. Très déçue. Et c’est sans parler du Joker. On en parle du Joker ? Allez on y va !

 

Je ne connais pas réellement la culture DC Comics, tout comme celle de Marvel d’ailleurs. Je vais voir les films qui sortent au cinéma et pour la plupart je les apprécie beaucoup, mais il m’est impossible de citer des personnages qui ne seraient pas apparus dans les films ou de connaître l’histoire dans sa globalité. Néanmoins en ce qui concerne les méchants de cet univers une chose est sûre : quand je regardais le dessin animé lorsque j’étais jeune les méchants de Batman me mettaient mal à l’aise, voire me faisaient carrément peur. Le Joker était en tête d’ailleurs. Dans The Dark Knight j’ai retrouvé cette ambiance pesante avec un Joker totalement psychopathe dont on se refuse d’expliquer l’origine. Je ne souhaite pas faire de comparaison Heath Ledger/Jared Leto puisque ce n’est pas le sujet et qu’il appartient à chaque acteur d’interpréter son personnage comme il le ressent. Mais dans Suicide Squad, ne réduire le Joker qu’à un gangster déséquilibré qui cherche à libérer sa femme, c’est à la limite de l’affront. Jared Leto est à Suicide Squad ce que Monica Bellucci était à Matrix 2 : un nom en tête d’affiche et une campagne de promo outrancière sur le personnage pour au final à peine 5 minutes à l’écran. De plus, le travail de l’acteur est totalement bafoué dans un découpage de ses apparitions effectué à la machette. Dans une scène, on voit son regard partir en vrille et la performance prendre forme avant de repartir sur un autre récit, anéantissant tout espoir d’apprécier le jeu d’acteur et de comprendre sa vision du personnage. Entre promesse de présence non tenue, sabotage du jeu d’acteur et réduction à un amoureux en quête de sa belle, le mythe du Joker ressort totalement anéanti.

 

Alors non le film n’est pas un navet. Les scènes d’actions sont plutôt bien, les effets spéciaux passent bien à l’image, la bande son est efficace. Et heureusement, HEUREUSEMENT Margot Robbie est là pour sauver le navire avec une interprétation plus que convaincante d’Harley Quinn. Je le regarderai à nouveau lors de sa sortie Blu-ray, c’est un bon divertissement qui se regarde avec une bonne dose de popcorn et qui peut à certain moment arracher un sourire (on est loin de l’humour distillé des Marvel cependant). Mais l’abandon du parti « 100% méchants », la ridiculisation du Joker et la tentative de réorienter le film vers un Avengers (d’ailleurs dans une réplique Will Smith a l’air d’y faire une sacré référence) desservent totalement Suicide Squad. Un film qui navigue entre deux eaux sans jamais trouver son port, bien loin des promesses auxquelles on a pu croire pendant un an.

 

Et vous avez-vous vu ce film ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

La fiche du film
Date de sortie : 03/08/2016
Réalisateur : David Ayer
Distributeur : Warner Bros.
Casting : Will Smith, Margot Robbie, Joel Kinnaman, Viola Davis, Jai Courtney, Jared Leto …